Le Tabac et moi

stop tabac

LE TABAC ET MOI…

« C’est plus fort que moi… »

« Je sais que je me fais du mal mais je ne peux pas m’en empêcher… »

« J’ai peur de grossir si j’arrête… »

« Ça va être trop difficile… »

« Je ne suis pas capable… »

« J’ai déjà arrêté mais j’ai repris… »

« Je ne sais pas si c’est le bon moment… »

« C’est mon argent qui part en fumée…. »

La cigarette réponse à tout :une habitude, un rituel, un réconfort, une récompense, quand je suis gai(e), quand je suis triste, quand je n’ai rien à faire ou que je m’ennuie, quand je fais la fête, après manger, avant, n’importe où, n’importe quand, quand j’en ai envie ou pas… …..

Les bonnes raisons pour arrêter : la santé, l’argent, l’éducation, l’exemple donné, se sentir dominé…

Et pourtant ! Ça ne suffit pas.

C’est comme si…deux parties s’opposaient : l’une, consciente, qui connait parfaitement toutes les bonnes raisons pour arrêter et l’autre, inconsciente, qui attribue à la cigarette une mission particulière (détendre, occuper, rassurer etc…).

Alors oui, l’hypnose est une technique efficace pour arrêter de fumer

La dépendance physiologique à la nicotine est variable et controversée : elle varie selon certaines études  de  3 ou 4 jours à 1 ou 2 mois.

Fumer relève le plus souvent d’un comportement inconscient, comme un programme qui se déclencherait automatiquement dans notre cerveau et nous amènerait à avoir les comportements associés.

L’hypnose peut vous aider à arrêter de fumer :

-en travaillant sur des croyances limitantes

-en renforçant vos motivations, votre persévérance, votre détermination

-en vous détachant des mauvaises habitudes, des associations inappropriées (café/cigarette, repas/cigarette, fête/cigarette etc…) pour en installer d’autres beaucoup plus appropriées à votre qualité de vie.

-en utilisant des capacités qui vont être mises à profit pour oublier les envies, vous protéger des menaces, vous détourner des tentations.et au final de vous libérer de la cigarette.

L’hypnose n’est pas d’un outil magique : ce choix d’arrêter de fumer dépend de vous, la décision de changer et d’être libre vous appartient !

Entre 1 et 4 séances peuvent être nécessaires pour atteindre votre objectif et nécessite une participation active de votre part. Le nombre de séances nécessaires dépend de chacun, de votre implication et des capacités inconscientes qui vont se mobiliser pour que l’efficacité pérenne soit la plus rapide.

Votre participation active est indispensable en particulier après la séance afin de mettre en place des activités, des habitudes, qui vont faciliter ce changement si positif : plus d’activités physiques, plus d’occupations, associer éventuellement à ce changement des habitudes alimentaires de qualité et le soutien de vos proches,, famille, amis, collègues.

RAPPELS :

Le Goudron

Ce sont des substances extrêmement toxiques, collantes et visqueuses. Les goudrons sont de puissants agents cancérigènes et mutagènes libérés lors de la combustion du tabac ; ils induisent des cancers par simple contact et sont responsables d’au moins 30% des cancers humains et de la quasi-totalité des cancers bronchiques. Ils tachent les dents et les doigts, se déposent sur les tissus pulmonaires et ont un effet nocif sur les tissus et les muqueuses. Au final, ils causent les cancers de la gorge et des poumons, ainsi que le cancer de la langue chez les fumeurs de tabac à rouler.

Un fumeur qui fume un paquet par jour, soit 20 cigarettes par jour, inhale l’équivalent de deux pots de yaourts de goudron par an soit 250 ml.

Le Monoxyde De Carbone

Le monoxyde de carbone est un gaz toxique formé lors de la combustion de la cigarette C’est celui qui sort des pots d’échappement des voitures, il s’infiltre dans le sang et prend la place de l’oxygène, empêchant le sang et les organes d’être approvisionné en dioxygène. Le cœur, les muscles et le cerveau subissent directement ces effets néfastes. Pour contrer ces effets la fréquence cardiaque et la pression artérielle augmentent ce qui accroît les risques d’accident cardiaque et vasculaire. Un fumeur qui fume un paquet de cigarettes par jour voit son taux d’oxygène dans le sang réduit comme s’il était à une altitude de 2000 mètres.

La Nicotine

La nicotine agit directement sur le cerveau. Cette substance est plus nocive qu’on ne pourrait le croire, elle provoque la dépendance à la cigarette, elle affecte aussi le système respiratoire et le système cardiovasculaire. Sa concentration est variable selon les parties de la plante mais ce sont les industriels qui définissent le dosage souhaité dans les cigarettes.C’est une substance psycho-active,, elle agit donc directement sur le cerveau et est extrêmement nocive. Une goutte de nicotine placée devant le bec d’un oiseau suffit à le tuer ; de même, quelques grammes injectés à un cheval le tuent. Elle affecte aussi le système respiratoire et le système cardiovasculaire. C’est cette substance qui entraîne la dépendance physique à la cigarette et qui procure plaisir, détente, stimulation intellectuelle, action anxiolytique, antidépressive et coupe-faim.

Le Méthanol

Le méthanol peut provoquer la mort s’il pénètre dans l’organisme. Les premiers symptômes de l’intoxication par le méthanol sont des maux de tête, étourdissements, nausées, troubles de coordination, confusion, somnolence, et en hautes doses, le coma et la mort.

Le polonium 210

Le polonium 210 est un élément hautement radioactif et toxique, même pour de faibles quantités. La manipulation de cette substance est très dangereuse et nécessite un équipement spécial. L’absorption d’une très petite quantité est suffisante pour provoquer la mort.

L’ammoniac

L’ammoniac a une odeur très forte et désagréable à en couper le souffle, il sert pour la fabrication d’engrais et d’explosif.

Le Plomb

Le plomb en raison de sa toxicité peut provoquer le saturnisme qui est une maladie affectant le cerveau.

Le Phénol, Aldéhyde, Acroléine

Ils touchent essentiellement l’arbre respiratoire et sont à l’origine de nombreuses maladies : bronchites chroniques, emphysème, majoration de l’asthme…

Le diméthylnitrosamine

Cette substance est utilisée pour le caoutchouc et dans la cigarette pour sa fumée. Elle est cancérigène et ses symptômes sont : Maux de gorge, Toux, Nausées, Diarrhée, Vomissements, Maux de tête, Faiblesse.

Chaque fois que vous inhalez la fumée d’une cigarette, vous introduisez dans votre système sanguin 4000 produits chimiques dont 50 sont réputés causer le cancer à long terme.

 

En attendant notre rendez-vous, quelques propositions pour commencer à vous impliquer concrètement dans votre démarche « la tabac , sans moi… »

-Préparez-vous mentalement au rendez-vous comme le jour J1 de votre vie de nouveau sans tabac

-Si un substitut peut vous sembler efficace et aidant, n’hésitez pas !

-Faites-vous aider par vos proches, vos mais, vos collègues.

-Ralentissez ou évitez les éléments « déclencheurs » (café, alcool etc…) et remplacez-les avantageusement par des éléments plus appropriés (eau, jus de fruits, tisanes…).

-Mettez l’argent que vous économisez en n’achetant pas de cigarettes dans un grand bocal de verre qui vous permet de constater en temps réel le gain obtenu que vous allez consacrer à un  objectif concret (voyage familial, inscription dans un club de sport ou autre activité…).

-L’exercice physique peut vous aider à arrêter de fumer et équilibrer votre poids.

-Soyez curieux de votre relation à la cigarette : quand fumez-vous moins ou pas, quelles sont celles que vous pouvez d’ores et déjà éliminer de votre quotidien.

 

Lectures:

« La méthode simple pour en finir avec la cigarette »  Allen CARR – Éditions POCKET

« La méthode simple illustrée pour en finir avec la cigarette »  Allen CARR – Éditions POCKET

 

 

 

Laisser un commentaire